Bienvenue sur le site des "Sparfel"

Je vais avoir le plaisir de mettre à la disposition de tous les Sparfel de France et d'ailleurs, le travail que j’ai effectué sur l’histoire ou plutôt sur le nom de tous les aïeuls que j’ai pu retrouver portant ce nom de SPARFEL ou ayant croisé un Sparfel dans les hasards des mariages. 

Ce nom, que j’aime particulièrement puisqu’il s’agit d’un mot breton qui traduit en français est "épervier" ce bel oiseau de chasse


Non la chasse n’est pas ce qui me motive, bien au contraire, mais plutôt le fait qu’on le retrouve dans bon nombre de blason de France, de noble famille ou de notable de France.


Vous y trouverez également ma Bretagne, ou plus exactement mon "Tara", pour ceux qui ont lu "Autant en emporte le vent" de Margaret Mitchell, ou vu le film remarquable de Victor Fleming "Autant en emporte le vent" très grand classique du 7ème art !

Bonjour à vous,

Les critiques, ainsi que les demandes, seront bienvenues aussi longtemps qu'elles seront formulées courtoisement.


L'association du Centre Généalogie du Finistère - C.G.F. représentée par Jean-François Pellan
L'association du Clan des Sparfel représentée par :
Michèle Segura-Coz ; Thierry Goaoc etc.
Le site qui a aidé la conception de mes animations :
http://tout.pour.site.web.free.fr/index.html
Egalement, un blog qui va bientôt décorer les pages du site :
http://valiecreations1.eklablog.com/
et ceux que j'oublie.
Merci à tous

Je me suis efforcée de mettre les liens vers les sites où je me suis documentée (sur les pages concernées).
Egalement, Je tiens à remercier tous les donneurs anonyme des gifs, images, informations dont j'ai perdu les liens, etc...mais aussi, et plus particulièrement :

suite
site suite

Pour les autres, je précise :

L’héroïne du livre Scarlett O'Hara (Vivien Leigh au cinéma) a un besoin physiologique de venir et revenir sur sa terre de Géorgie à Savannah sur la plantation du lieu-dit de Tara (Etats-Unis) pour se ressourcer, à chaque fois qu’elle traverse des événements marquants dans sa vie. 

L'histoire se déroule en 1861. Cette jeune femme de la haute société sudiste est courtisée par tous les bons partis du pays dont le cynique Rhett Butler (Clark Gable) qui aimerais conquérir son cœur. L'histoire se passe pendant la guerre de sécession.

J’ai pris comme emblème l’épervier et bien que pas spécialement féministe, je revendique le droit de le féminiser. 

Le site de l’Épervière donc, vous propose la généalogie du nom Sparfel, et, bien évidemment, ma propre généalogie.

Comme je respecte le droit français, naturellement vous ne trouverez en ligne que les Sparfel décédés. 

Pour les miens, ma famille, neveux, nièces, un mot de passe sera nécessaire pour ceux qui veulent en prendre connaissance ou se rajouter. 

Enfin, je profite de l'opportunité de ce site pour mettre en valeur deux hommes de la libération :

                                                                        ★ Jean Moulin et ★ Philippe Leclerc de Hauteclocque.

Pas uniquement par admiration et par reconnaissance de mon statut de française grâce à ces hommes, mais également pour rendre hommage à deux membres de ma famille qui se sont distingués par leurs actes pendant cette triste période. Chacun, sous les armes de ces deux grandes figurent de la France.

                                                                        ★ Armand Sparfel et ★ Jean Louis Sparfel


Des photos sont également publiées avec toujours la même restriction pour les droits à l’image. Les photos privées restant à l'usage de ma famille. 

Une rubrique "diverses information" à consulter pour connaitres les dernières information du site, les "Info-actualité, les mises à jour de la presse rétro, les chroniques, les outils de généalogie etc. etc.

Bienvenue donc,

En cas d'omission ou remarques sur la publication n'hésitez pas à prendre contact.

moteur de recherche

Je suis donc un peu comme elle, la presqu’île ou plus exactement l’Anse de Dinan avec ses merveilleux Tas-de-Pois* , c'est mon TARA.
*(Pointe de Pen-Hir, rochers qui avancent en mer, le "nez" de notre belle France.

Ainsi, lorsque j'arrive à Tal-ar-Groaz "tu es à la croix" (à peu près) je suis aux pieds de la Croix du "Bout du monde du Finistère". 


Cet endroit (mon Tara) est mon essence de vie, j’ai besoin d’y aller et d’y retourner autant que je le peux.
La vie ne m’a pas permis d’y vivre, mais j'y retourne chaque année, pour me ressourcer pour l’année à venir. Ainsi j'y ai puisé mes forces pour toutes les épreuves de ma vie.

Bonjour à vous,

Welcome
to the "Sparfel"
of the Earth

clic !
polices-celtiques
site suite

Chant sur "Sparfel"

1 an

Chant sur "Sparfel"

Il y a             , (le 13 mai) j'ouvrais ce site, en espérant avoir la visite de quelques familles.

Un an après, je me rends compte que des personnes vivant dans le monde entier sont venues au moins une fois, par recherche accidentelle ou par réel intérêt je ne sais pas. Mais j'avoue que cela me fait plaisir...

Bonjour et merci à tous ces visiteurs.

si vous souhaitez être informé des mises à jour

Bonjour à tous les "éperviers" de France et du Monde...

  ->  Le travail sur les actes de décès depuis 1970 publiés par l'Insee me permettent de relier les Sparfel "contemporains" qui n'avaient pas de lien avec la généalogie problement dite de nos Sparfel.
       (Je ne peux me précipiter vous le comprendrez, le travail est long, mais la base progresse de tout côté).

  ->  J'ai ajouté une génération avec les parents de notre aïeul le plus ancien : Yvon Sparfel de 1390.
                                     Galeran Sparfel et son épouse Catherine de Quatrebarbes.

  J'avance, je suis entrain de rattacher des fiches individuelles sur lesquelles j'ai attaché tous les actes (dont les derniers insee), documents, photos en ma possession à mon fichier excel qui me sert de base.

Bientôt, vous pourrez ainsi consulter aussi bien la lignée depuis 1360 à nos jours des Sparfel, que les actes publiés. Certes ce n'est pas un logiciel de généalogie, mais je pense que cela pourra vous être utile. Si c'est le cas, un petit message fera toujours plaisir...

Dimanche 1 octobre 2023

Je pense mettre en ligne après le 15 octobre la première partie, soit depuis :
la génération 0 à la génération 15 incluse.